Connect with us

Publié

on

 »La confession de Soweto », c’est une pièce de théâtre qui retrace la vie, le parcours, les expériences et la mort de l’un des meilleurs boxeurs africains.

Soweto, de son vrai nom: Aristide SAGBO a par sa bravoure, sa technicité et son originalité séduit la fédération africaine de boxe après son neuvième titre de champion d’Afrique. C’est un pugiliste d’origine béninoise, féru des jeux de jambes bien rythmés et une technique de jeu propre à lui seul. Plusieurs athlètes nationaux et continentaux sont tombés sous la précision de ses coups de poing. Dans les années 2000 et de son vivant, l’Afrique entière par le truchement de la fédération africaine de boxe, en guise d’hommage lui décerne le titre de champion de boxe à vie. En soixante minutes, le comédien Casimir Agbla alias Dom-Dom de la compagnie Amta venue du Bénin dans le cadre de ce festival à déballé en confession, les conditions peu reluisantes dans lesquelles intervient le décès de ce digne fils du Bénin et d’Afrique. L’émotion était grande et le comédien n’a pas pu retenir ses larmes ainsi que le public malgré les ovations.

La confession de Soweto est donc un monologue qui retrace la vie de cette icone sportive du Bénin. Il a tenu en haleine le public qui a fait le déplacement de l’espace Forge arts.

Continue Reading
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.